Processus électoral: Le gouvernement donne 22 millions de dollars à la CENI.

Comme prévu dans le plan de décaissement signé entre le gouvernement de la république démocratique du Congo, Kinshasa vient de débloquer la bagatelle somme de 22 millions de dollars américains pour financer les opérations électorales avenir.

C'est le Ministre des Finances, Henri Yav Mulang qui était porteur de cette enveloppe gouvernementale.

Un geste salué par le bureau de la Commission Électorale Nationale Indépendante qui promet une utilisation rationnelle de ce fonds.

Parmi les priorités de la Centrale Électorale figure la finalisation de l'enrôlement des congolais de la diaspora, la paye des frais des contentieux pour le personnel opérationnel qui a travaillé dans les dernières aires concernées par l'enrôlement au pays.

Dans ses prévisions, la CENI compte lancer la compagne de sensibilisation sur la très célèbre machine à voter, la nouvelle loi électorale et le calendrier électoral lui-même.

Avec la réception des listes des partis et regroupements politiques déposée par le Vice premier ministre, et ministre de l'intérieur, Henri Mova Sakanyi, l'équipe Nangaa promet de tour mettre en oeuvre pour organiser les élections le 23 décembre prochain.

Les candidats président de la République , députés provinciaux et nationaux sont eux appelés à se conformer au chronogramme d'une CENI qui exclut toute idée de report.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *